mardi 5 décembre 2017

Humeurs, transpiration et sueurs

Attention, billet odorant et finalement intime...
Les humeurs, ces étranges productions du corps qui parfois vous trahissent, ces liquides qui montrent à tout le monde que quelque chose se passe en vous....
Résultat de recherche d'images pour "transpiration dessin"Ces derniers temps, je remarque que je transpire à certains moments et pas à d'autres...sous les bras et sous les pieds...oui, là où ça sent si bon!! (j'ai jamais compris les types qui fantasment sur ce genre d'odeur. Pour moi, elles sont plus la preuve d'un mec mal lavé plutôt qu'autre chose. Et pourtant...)
Mais est-ce que la transpiration est une humeur du corps?  est-ce un liquide comme le sang, la bile ou le sperme, humeur du corps. Marrant,  ce mot qui de terme médical est devenu un terme désignant un état psychologique.
Pour en revenir à ma sueur, par forte chaleur, ou même si je suis trop couvert par temps de froid, je ne transpire pas de manière démesurée. 
En revanche, dans des situations de stress, notamment professionnelles, mes auréoles sous les bras s'agrandissent à vitesse grand V...et je me rends compte en me déchaussant en rentrant chez moi que je pue aussi des pieds...Du coup, j'ai essayé de repérer ces moments qui me provoquent ce type de phénomène:
- quand je m'adresse à quelqu'un dont l'autorité est pour moi peu contestable: une sommité, un expert, et je suppose que si j'étais en face d'un bel acteur reconnu , je transpirerais tout autant.
- devant un "n+1", dont je peux ne pas respecter du tout l'autorité, mais dont la position hiérarchique m'en impose. Ca m'énerve prodigieusement, mais c'est comme ça. Je pense que c'est lié au respect de l'autorité désignée (et non reconnue comme indiqué sur le point ci-dessus) inculqué par mon éducation. Et pourtant, je pensais avoir viré pas mal de trucs de mon éducation, mais il y a des trucs qui sont difficiles à effacer.
- quand je dois dire quelque chose qui me touche vraiment, et qui va toucher les gens qui m'écoutent,
- quand je sens que je peux être jugé, lors d'interventions devant un groupe ou en public notamment (ca m'arrive parfois)
Peut-être d'autres situations aussi pas encore identifiées.
Finalement le lien entre humeur, liquide du corps, et humeur, état psychologique est plus évident qu'il n'y parait si nos "humeurs" de l'âme se traduisent par des humeurs corporels! 

Mais quand je suis à l'aise, en confiance, pas de problèmes. 
Comme par exemple avec Dyonisos revu en coup de vent il y a peu de temps.

mercredi 15 novembre 2017

25 questions culinaires: à la suite de Tambour-Major et de Estef

 

Image associée J'ai bien aimé le questionnaire de Tambour Major,qui a lancé ces 25 questions... repris par Estef! Ils ne m'ont rien demandé, mais je m'y jette, et pour une fois, je ne parlerais pas de saunas (il y a des jours où je me dis que je devrais appeler mon blog " à la découverte des saunas de France, Navarre et autres lieux".....)

1/ Sucré ou salé ? je deviens plutôt salé avec l'age, mais j'adore le sucré également...point trop n'en faut cependant!

2/ Viande ou végétarien ? Avec l'âge (ou l'influence des médias qui nous bassine de plus en plus avec ça), je mange de plus en plus de légumes et fruits. Ce n'est pas par dégout de la viande, j'adore manger un bonne entrecôte, un roastbeef, ou un bon pot-au-feu. Mais j'ai plutôt tendance à aller spontanément vers le végétal depuis quelques temps.

3/ Top 3 des plats préférés ? impossible à répondre, tout dépend aussi de l'atmosphère, de la qualité des produits, de la façon dont les plats ont été préparés: ceux préparés avec délectation, gourmandise, passion et amour sont evidemment les meilleurs!

4/ Les épices ou les condiments dont tu ne peux pas te passer ? Le sel

5/ Les épices ou les condiments que tu ne peux pas supporter ? Aucun.

6/ Le plat que tu réussis le mieux ? wok de ce que tu veux....

7/ Ton epic fail en cuisine ? echec cuisant? j'ai appris un truc...sans doute un baba au rhum arrangé: le baba était lourd et mastoc, le rhum arrangé était vraiment mal arrangé. Résultat: moi, qui adore le baba, et avais annoncé depuis plusieurs jours LE baba du siècle:il était infâme, genre platrée de cantines mal entretenues, et  le baba n'a même pas pu être donné aux poules à cause de l'alcool (il paraît qu'il faut éviter les poules ivres!). Des copains ont quand même fait l'effort de le manger pour me faire plaisir. Parfois la bonne éducation fait vraiment faire des conneries!

8/ Riz ou pâtes ? Pourquoi choisir 'un ou l'autre, leur usage est si différent!

9/ La pizza à l'ananas ou autre garniture ? J'adore.... c'est pizza hawaienne , avec jambons ou lardons grillés.. du sucré-salé comme j'aime!

10/ Ton petit déj préféré ?
1 litre de Thé (de chez Mariage), plus une tasse de café, croissant et chocolatine, brioche aussi, saucisson, baguette fraiche ou très bon de campagne, confiture d'oranges amères avec mon café.

11/ Thé ou café ? Voir ci-dessus.

12/ Ton restaurant / type de restaurant préféré ?  la taverne grecque, où tu vas choisir ton plat dans les marmites de la cuisine, où tout semble simple et facile, et délicieusement cuisinés et parfumés.

13/ Ton epic fail dans un resto ? le soir où après avoir pris la commande, au bout de deux heures, tu t'en vas parce que on ne t'a jamais rien amené, à part une bouteille de vin que tu as siroté, et que comme l'addition n'est jamais arrivé, tu es aussi parti sans payer, sans même avoir eu besoin de courir. 

14/ La malbouffe / junk food préférée ? un MAc Do de temps en temps. Mon côté régressif (comme les marshmallow et les fraises Tagada)
 
15/ Le truc qu'on t'a forcé à manger gamin ? les épinards en bouillie. Immonde. Aujourd'hui, j'adore les épinards. Mais les frais! ca n'a rien à voir!

16/ Le truc que tu n'as jamais pu manger et qui te fait furieusement envie ?  sans doute des trucs type insectes grillés au Mexique.

17/ Fromage ou dessert ?
Les deux . Mais si je dois choisir, plutôt fromage.

18/ Pain au chocolat ou chocolatine ? pain au chocolat, car je ne suis pas toulousain. Mais pour vous faire plaisir, j'ai parlé de chocolatine plus haut. En même temps, ca m'amuse de me faire passer pour un toulousain et un imposteur!

19/ Chocolat noir, blanc ou au lait ? Noir. Définitivement. Au lait, avec mes enfants.

20/ Top 3 fromages ? Parmiggiano, Cabécou, et un bon camembert, quand même!

21/ Top 3 desserts ? Fondant au chocolat, ile flottante,tarte tatin.

22/ Gourmand ou gourmet ? Les deux, moi aussi.

23/ Vin ou non ? Vin bien sûr. Et champagne, aussi.

24/ 3 turns off culinaires ?
un truc qui me rebute, c'est ça? (j'ai pas trouvé la traduction): les soupes aux abats. Et je ne sais pas trop

25/ Quand tu as trop mangé : raconte une anecdote ? Je ne peux pas m'allonger, je ne peux plus respirer. J'ai un jour, invité à diner chez des copains, mangé beaucoup plus que mon estomac ne pouvait supporter. En rentrant, j'ai été obligé de rester assis dans mon lit pendant une heure, à faire des exercices de respiration pour calmer mes poumons, mon coeur, je ne sais pas, mais j'avais l'impression , dès que j'étais allongé, que j'allais littéralement exploser.

Et vous ?

lundi 13 novembre 2017

Strasbourg

Je dois prochainement aller à Strasbourg.
Des conseils avisés pour soirées que je ne souhaite pas solitaires?
(j'ai repéré les saunas, une recommandation?)
Et comme ça, je verrais si j'ai des lecteurs strasbourgeois? ou si ceux avec qui j'ai communiqué, fut un temps, me suivent toujours?

jeudi 9 novembre 2017

Jacuzzi (3/3)

Et puis, je suis retourné au sauna, celui où j'avais bien discuté dans le jacuzzi.

Résultat de recherche d'images pour "bouillonnements d'eau mer"C'était une soirée spéciale, black out, où toutes les lumières sont éteintes. Toutes, c'est un bien grand mot, mais l'espace est vraiment dans la pénombre, il n'y a pas de lumière dans les cabines (et tu ne peux pas allumer), le hammam est dans le noir, et le sauna c'est presque pareil. Ça doit permettre à certains de se désinhiber sans doute. En tous les cas, ce n'est pas pour me déplaire. 
Quand je suis entré dans le hammam, j'ai eu la surprise de le découvrir totalement obscur. Seule la lumière diffuse au travers des vitres dépolies de la porte d'entrée permettait de deviner, mais avec difficultés, si il y avait quelqu'un dedans. Deux types assis sur la banquette discutaient entre eux côte à côte. Ils parlaient des saunas du coin, l'un demandant à l'autre des renseignements. Je me suis assis à côté d'eux. Ils avaient l'air de se connaitre. E puis, au bout de 5 minutes, le "questionneur" se lève et sort. Sa silhouette était très attirante, bien charpentée et musclée. 
L'autre à côté de moi ne bougeait pas. Enfin, c'est ce que je croyais. Car au bout de deux minutes, il commençait à me caresser le torse. Je me suis laissé faire. Et tout d'un coup, il vient m'embrasser dans la bouche avec appétit et gourmandise. Je n'ai pas fait le difficile, j'adore! 
Et ce fut le début d'une des plus agréables soirées passées dans un sauna.

On s'est très bien trouvé, entendu, en phase totale, physiquement, mais aussi d'esprit, comme deux copains qui se retrouvaient. Je lui proposais de se détendre dans le jacuzzi, après nos ébats divers. On a donc continué à discuter au milieu des bouillons. On se touchait, on était très près l'un de l'autre. C'était sensuel, aquatique, doux, agréable, joyeux, gai, simple, tactile, drôle aussi, apaisé, serein, apaisé, excitant quand même. Quelqu'un est rentré dans le bassin qui était plus petit que celui de Nantes: un carré pour 4 personnes. On ne l'a à peine remarqué. On a quand même vu qu'il regardait avec insistance mon nouveau copain. Au bout d'un moment, il a compris et est sorti. Du jacuzzi comme lieu de discussion entre sexfriends. 

Quand je pense à tout ce que le jacuzzi m'a apporté en quelques séances, ne pas en avoir profité plus tôt me fait imaginé tout ce que j'ai peut-être raté. Ou pas.

mardi 7 novembre 2017

Jacuzzi (2/3)

Après l'expérience de Nantes, je me suis retrouvé dans un très beau sauna du Sud-Est, assez spacieux, où je suis allé parfois. Récemment, le hasard(façon de parler! va-t-on au saune par hasard?) m'a permis d'y retourner deux fois de façon assez rapprochée. J'y ai également testé les joies du jaccuzzi, mais de façon différente. 
Résultat de recherche d'images pour "bouillonements d'eau mer"Il y avait pas mal de monde la première fois, et j'ai pu y faire de belles rencontres dans le hammam. Je me suis vu aborder de façon assez directe un très beau type notamment, chose que je n'aurais pas fait il y a quelques temps. Bien m'en a pris, les moments avec lui furent chauds et plaisants. 
J'avais déjà fait un tour dans le jacuzzi, où deux types discutaient. L'un avait un visage familier, mais comme beaucoup de visages, non? 
J'avais déambulé quelques temps, pour revenir dans le jacuzzi, pour me délasser et me reposer. Le type au visage "familier" était là. A peine assis dans le jacuzzi, il me demande " tu n'avais pas les cheveux plus longs, avant? ". Je tombe à la renverse: oui, j'avais les cheveux plus longs. Son visage ne m'était donc pas familier pour rien. On commence alors à discuter, afin de savoir où on a pu se rencontrer, tout en évitant de donner trop de détails sur nos vies, comme d'habitude. C'est compliqué ces discussions où on dévoile des éléments de sa vie, tout en cherchant à rester très discret. Toujours est-il qu'on a discuté un bon quart d'heure. Très sympa. Du jacuzzi comme dernier salon où l'on cause! On est ensuite sorti, on s'est séparé, on s'est retrouvé, on a discuté avec un troisième..On en est resté qu'à la discussion, on n'a pas été plus loin. Mais c'était un moment vraiment sympa, détendu, où on a pu parler de choses et d'autres, bien entendu autour des mecs, bonnes adresses dans la région, notamment des bars nudistes lyonnais qui ont l'air assez sympas. Il faudra que je teste un jour!

dimanche 5 novembre 2017

Jacuzzi (1/3)

J'ai pu passer quelques moments ces derniers temps dans divers saunas. Ca va peut-être vous étonner, mais cela faisait un bon moment que j' et avais déserté ces lieux: été, occupations diverses, pas le temps de se prélasser une heure ou deux. 
Résultat de recherche d'images pour "bouillonements d'eau mer"Et ces dernières escapades m'ont permis de découvrir de nouvelles sensations insoupçonnées, ou que j'avais oublié...mais à la réflexion, rien ne m'était jamais arrivé dans un jacuzzi, à part des frottements de pieds un peu explicites, mais pas vraiment déterminés, ni très érotisés. 
C'était à Nantes, au Steamer, ce sauna que j'adore, où je crois avoir vraiment commencé à aimer ces endroits, moi qui au départ avait vraiment détesté. J'étais dans la région pour le boulot, mon rendez-vous avait fini plus tôt que prévu, je ne repartais que le soir, l'après-midi était à moi! Ni une, ni deux, je file retrouver ce lieu, doté d'une belle piscine où l'on peut vraiment nager, d'espaces de détentes, style lit de plages très agréables, d'un hammam de bonne taille, et d'un nouveau sauna sec assez grand (par rapport au précédent qui ne semble plus en fonction). Et puis, un jacuzzi, assez grand pour être à huit personnes je pense sans trop se gêner (bon, dans ce cas, les contacts sont quand même difficiles à éviter, mais on n'est pas là pour rester dans son coin, non plus....)
Il y avait une bonne quinzaine de mecs de tous ages dans le saune cet après-midi là. J'avais fait mon tour habituel, mais comme j'avais le temps, je n'avais pas forcément attiré l'homme, ni pris les devants d'un moment coquin. 
Je décidais donc d'aller me prélasser dans le jacuzzi. J'étais en même temps assez fatigué de plusieurs jours de boulot intense, et j'avais vraiment envie de me détendre (et pas forcément uniquement en bonne compagnie). Il n'y avait qu'un type à ce moment là, belle gueule la quarantaine, plutôt costaud. Je rentre dans le jacuzzi, le regarde de coin, lui fait de même, mais je décide de fermer les yeux, et de me délasser. Je ne sais pas pourquoi, mais ce type ne me semble pas du tout pour moi. 
Au bout de 5 minutes, je me relève un peu, sortant les épaules de l'eau, me rassoit après avoir pris une position plutôt avachie, je regarde les clips projetés au mur de l'autre côté de la piscine, et tout d'un coup, je sursaute, un truc m'est tombé sur le sexe, comme une araignée qui souhaiterait me bouffer....évidemment, ce n'est que la main de mon voisin, dont le regard est concentré droit devant sur les images du clip, tout comme moi....Surprise. Ça ne m'était jamais arrivé, et je comprends enfin l'intérêt du jacuzzi, mises à part ces vertus apaisantes pour le corps. Car sous les bouillonnements, évidemment, on ne sait pas où se trouvent les mains de chacun...Pour lui faciliter la tache, tout comme mon plaisir, je me rapproche de lui, et commence également à le tripoter, ce qui semble bien lui plaire...je dois dire que la sensation est plus qu'agréable...notre petit jeu dure un petit moment, des mecs sont rentrés dans le jacuzzi, se doutant peut-être de ce qui se trame sous les bouillons....et puis, il se lève, et va vers le hammam. Je ne le suis pas tout de suite...je reste sur cette impression nouvelle pour moi, et sur la surprise de cette découverte. Mais quel naïf j'étais, de n'avoir jamais soupçonné ce type de rencontres!!! Je le retrouverais plus tard dans une cabine, pour terminer ce qui avait été commencé sous l'eau. Très bons préliminaires!!

Je suis évidemment retourné dans le jacuzzi un peu plus tard. Un beau mec est venu s'y installer. Il est perpendiculaire à moi. Je tente de lui faire du pied, mais j'ai l'impression qu'il m'évite. En même temps, il me regarde avec intérêt. Je recommence, il laisse alors sa tête tomber en arrière, mon pied remonte sur ses jambes, il se laisse faire. Nous sommes seuls tous les deux dans le bain. 
Et tout d'un coup, il se rapproche de moi, et vient me rouler une pelle phénoménale. La suite fut très chaude dans cette eau en fusion. Il me suggère de me relâcher, mais je reste très tendu (dans tous les sens du terme), pour moi, on n'éjacule pas dans un jacuzzi, on va ailleurs. Ca n'a pas l'air de lui poser problèmes. En tous les cas, ce fut 1à à 15 minutes d'un corps à corps très chaud, et sans éjaculation apparemment, nous nous sommes bien tenus! Un mec est venu nous mater pendant un moment, puis est reparti. On a un peu discuté, il devait filer pour aller bosser, mais était très content de ce moment. Tout comme moi, qui retrouve de l'appétit quand je vis des moments pareils! 

Ensuite, c'est dans un autre sauna que j'ai découvert une autre facette du jacuzzi.

dimanche 22 octobre 2017

Sans queue ni tête -3-

**Trop de choses en ce moment pour écrire sur le blog. J'en lis quelques uns, mais je commente très peu. C'est pas nouveau, je l'écrivais déjà ici il y a plus d'un an! Donc pas le temps, mais aussi quelques..

**... Problèmes techniques expliquant également une partie de mon silence sur ce blog: mon ordi a lâché, j'ai dû en changer. Le nouveau retient tout, malgré le fait que les historiques sont supprimés en permanence, et que je nettoie en permanence. Apparaissent des pubs en lien avec les sites visités. Ca peut faire "mauvais genre". L'ordi étant partagé, je ne prends pas de risque, et n'écris donc plus depuis l'ordi où j'écrivais habituellement. Reste mon smartphone, en mode privé qui apparemment ne retient rien (du moins de visible par un proche qui aurait éventuellement la mauvaise idée de venir fouiller dedans, volontairement ou non). Mais je n'arrive pas à écrire correctement sur le smartphone: j'ai besoin de l'écran large, comme "avant", j'avais besoin de la page pour écrire avec un vrai stylo. Peut-être que peu à peu je m'y habituerais.

**Cette question de données protégées ou non me questionnent de plus en plus. Qui de la protection réelle? quid de leur utilisation par les gros groupes privés? les États? il y a des jours où je me dis que je devrais arrêter d'aller sur internet, d'utiliser un ordi , et rester à une terrasse de café pour faire connaissance avec de vrais êtres humains, et pas avec des virtuels. Mais peut-on s'en passer de l'ordi, de internet? 

**A propos d'addiction, mon addiction à l'homme me semble moins forte qu'auparavant: je ne perds plus trop de temps sur les applis de rencontres (enfin!), je ne me sens plus trop en manque. Vieillirais-je? ai-je "réglé" cette question (l'attirance des mecs) dans ma tête? suis-je devenu plus sage, en me disant que la qualité vaut mieux que la quantité, et en restant philosophe, me disant que le hasard (existe-il?)saura mettre sur mon chemin les hommes que je dois rencontrer? (je continue quand même à me retourner dans la rue sur les beaux mecs, j'ai même l'impression que tout le monde s'en rends compte!)
 
**Lu un article dans le monde sur les "PrEP", ces médicaments à prendre avant des rencontres sexes pour se protéger du sida (mais pas du reste). Très très tentant. Vais-je le demander à mon médecin? au risque de le voir de nouveau tomber par terre, même si je sais qu'il ne fera pas de leçon de morale? d'ailleurs, quand je le vois, je pense qu'il a oublié (il n'avait pas noté l'info sur mon dossier médical...pour ceux qui me lisent peu, il s'agissait de l'alerte syphilis d'il y a deux ans maintenant). Mais ça ne protège pas du reste, dont cette putain de syphilis dont la peur de l'avoir chopé m'a finalement assez traumatisé....

**mes bonnes résolutions d'après l'éte: c'est comme le blog, je ne prends plus le temps pour courir et faire mes pompes! Il faut vite que je me reprenne, ma silhouette en prends un coup!

**La politique me fatigue. Je n"y comprends plus rien. Je ne lis, ni n'écoute quasiment plus rien sur ce sujet, notamment en ce qui concerne la France. La Catalogne m'interroge, même si je me sens plutôt plus proche du mouvement indépendantiste (mais mon avis est peu argumenté en fait), et il me semble vraiment qu'on a affaire à deux apprentis sorciers, qui sont très peu habiles pour arriver à leurs fins. Car quelque soit l'issue, il y aura deux camps en désaccord, une région coupée en deux, une région coupée du reste.J'ai l'impression que c'est du gâchis. Mais pourquoi est-il si difficile de dialoguer?

** Balancetonporc et metoo: enfin une bonne nouvelle!très bon billet de Estef, dont je partage tout. Moi qui dit que je n'écoute plus grand chose, j'ai tout autant apprécie Laure Adler, que Julien Doré, ainsi qu'Adjani, sur cette question du harcèlement. Mais putain, combien d'histoires sortent!! Les mecs, vous êtes vraiment dégueulasses!

Et je vous promets quelques posts dans les jours qui suivent.